Hanse teutonique


Hanse teutonique

Hanse teutonique
ligue de marchands formée à partir de 1241 par Lübeck, Hambourg, Minden et d'autres villes (villes de l'intérieur ou ports de la Baltique et de la mer du Nord) pour se défendre contre toute entreprise extérieure et étendre les relations commerciales avec l'étranger. Forte de 85 villes, la Hanse acquit une importance considérable aux XIVe et XVe s. et disparut dans la seconde moitié du XVIIe s.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • HANSE — L’histoire a retenu quatre hanses, ou groupements de marchands, et plus spécialement de marchands à l’étranger. Il y eut la hanse des marchands de l’eau, dont les membres jouissaient du monopole de navigation sur la Seine entre Paris et Mantes.… …   Encyclopédie Universelle

  • teutonique — [ tøtɔnik ] adj. • teuthonique 1489; n. 1512; lat. teutonicus ♦ Hist. Qui appartient au pays des anciens Teutons, à la Germanie. Ordre teutonique, des chevaliers teutoniques : ordre de chevalerie fondé en 1128, disparu au XVI e s. après sa… …   Encyclopédie Universelle

  • hanse — 1. (han s ; quelques uns écrivent anse, dit l Académie ; mais cette orthographe est mauvaise) s. f. 1°   Hanse teutonique, ou, simplement, hanse, confédération de plusieurs villes d Allemagne et du Nord, qui étaient unies pour le commerce.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • hanse — Hanse, f. penac. Est l association faite d aucun à une compagnie ou corps et college de marchands, Cooptatio, voyez Hanser. Il se prend aussi pour la mesme compagnie, corps et college, Sodalitium, corpus, collegium. Hanse Teutonique, qu on dit… …   Thresor de la langue françoyse

  • Hanse — Pour les articles homonymes, voir Hanse (homonymie). La Hanse (également appelée ligue hanséatique, Hanse germanique ou Hanse teutonique) était l association des villes marchandes de l Europe du Nord autour de la mer du Nord et de la mer Baltique …   Wikipédia en Français

  • teutonique — (teu to ni k ) adj. Qui a rapport aux anciens Teutons, qui leur appartient.    Se dit d une espèce d écriture gothique. Lettres teutoniques.    Ordre Teutonique (avec un T majuscule), ordre fondé pendant le siége d Acre, pour recueillir les… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • TEUTONIQUE — adj. des deux genres Qui a rapport, qui appartient au pays des anciens Teutons. On ne l emploie guère que dans ces deux dénominations : L ordre Teutonique, Ordre religieux et militaire fondé par des seigneurs allemands à l époque des croisades ;… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • TEUTONIQUE — adj. des deux genres Qui a rapport, qui appartient au pays des anciens Teutons. On ne l’emploie guère que dans ces deux dénominations : Ordre Teutonique, Ordre religieux militaire fondé par des seigneurs allemands à l’époque des croisades; Hanse… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • HANSE — s. f. (H s aspire. Quelques uns écrivent, Anse. ) On appelle Hanse teutonique , ou simplement Hanse, Une confédération de plusieurs villes d Allemagne et du Nord, qui étaient unies ensemble pour le commerce, sous de certaines constitutions …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • La Hanse — Hanse Pour les articles homonymes, voir Hanse (homonymie). Au Moyen Âge, une hanse, parfois appelée anse, est une association professionnelle de marchands exerçant une activité commune. De telles associations existaient par exemple à Paris, à… …   Wikipédia en Français